Top Ad unit 728 × 90

L'entretien de la semaine : le Château de Bernessard

Entretien au Château de Bernessard

Rencontrez Michèle Merlet, membre du conseil d'administration du Château de Bernessard et de l'association Emmanuelle. Le Château de Bernessard a récemment lancé une campagne de financement participatif sur Dartagnans.fr pour restaurer une aile du château.


  • Pouvez-vous vous présenter ? 
Je suis Michèle Merlet, j'ai 70 ans. Je fais partie de l'association Emmanuelle car, comme la plupart des adhérents, j’ai un parent handicapé qui y est accueilli (un fils autiste ).
Avant d'être à la retraite, j'étais professeur de français et maintenant je fais du bénévolat pour l’association. 


Michèle Merlet
Je fais également partie du conseil d'administration où ma fonction est plus spécialement la recherche de financement pour le Château de Bernessard. 

Je m'occupe également de la partie « animation » pour laquelle deux collègues me viennent en aide. Bien que nous débutions dans la gestion de l'animation du château, nous avons organisé la dernière Journée du Patrimoine. Pour cette occasion, nous avons ouvert la boutique du Château de Bernessard où les visiteurs pouvaient acheter des produits du domaine. Nous avons également organisé un déjeuner, et des ateliers tels que la fabrication de bourses en cuir ou encore l'initiation aux enluminures. Nous allons recommencer pour la prochaine Journée du Patrimoine en développant davantage ces activités que nos visiteurs ont beaucoup appréciées
Ces ateliers, qui étaient d'abord destinés aux enfants, ont également plu aux parents, qui appréciaient de rester avec eux. 


  • Que pouvez-vous nous dire sur le château de Bernessard ?
Le château a une grande histoire : la première aile date du XVème siècle et la seconde du XVIII ème siècle. 
Au moment de la Révolution, le seigneur qui habitait le château a été guillotiné. Suite à cet événement, le domaine a été vendu aux enchères et sa veuve n'a racheté qu'une partie du domaine. 

Beaucoup de légendes circulent sur le Château de Bernessard. Par exemple, Charlemagne qui a séjourné dans la région serait passé par l’allée cavalière du  domaine. Il y avait également assez récemment un carrosse dans l'allée du Château qui aurait appartenu à la duchesse de Berry, Marie-Caroline de Bourbon-Siciles. Elle se serait, lors d’une fuite réfugiée à Bernessard.
  • Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur votre association ?
L'association Emmanuelle a été fondée en 1974 par un couple de parents qui avaient un enfant trisomique. Ils ont fondé un centre de travail pour ces personnes en difficulté pour leur permettre de s’insérer dans la vie professionnelle. 

L'association s'est développée et elle comporte aujourd'hui une douzaine de structures dont deux centres de travail, une structure pour autistes, une autre bientôt dans le domaine de Bernessard,  une maison de retraite spécialisée, plusieurs foyers... L'association propose également des services d'accompagnement pour des gens qui sont plus autonomes vivant dans des appartements mais qui ont besoin d'un soutien, comme des visites régulières chez eux. Récemment, l'association s’est associée à une structure qui se consacre aux handicapés psychiques. Sauf un IMpro pour adolescents, les autres sont toutes destinées aux adultes. 


  • Quelles ont été les problématiques de financement qui vous ont amené à faire appel au crowdfunding ? Pourquoi vous êtes-vous tourné vers ce moyen de financement ?
Le projet de restauration de l'aile du château de Bernessard est très coûteux, mais ce n'est pas tant la recherche d'argent qui m’a motivée dans cette aventure avec Dartagnans
Un matin, j'écoutais une émission sur Europe 1 intitulée « 30 glorieux » où Romain Delaume intervenait (créateur de Dartagnans). De suite, j'ai retenu le nom Dartagnans. Je suis allée voir votre site internet et j'ai trouvé que le côté jeune start-up protégeant le patrimoine était plaisant. Et je me suis dit « pourquoi pas » ? 
Mais au départ, je ne savais pas précisément ce qu’était le financement participatif. C'est mon fils, qui après que je lui aie parlé de ma découverte de Dartagnans, m'a expliqué l'enjeu. Il avait déjà participé à plusieurs opérations de mécénat. C'était une occasion de découvrir. 
  • Pensez-vous que le numérique puisse sauver le patrimoine ? Dans quelle(s) mesure(s) selon vous ? 
Je pense que le numérique ne sauvera pas le patrimoine à lui tout seul car c'est une action lourde et longue. Cependant, on peut multiplier les moyens et le numérique fait partie de ces moyens qui permettent de communiquer sur le patrimoine. 


  • Quel avenir souhaitez-vous pour votre monument ? 
Notre ambition, si nous arrivons à consolider les murs et le toit de la première aile du Château de Bernessard, est de pouvoir faire des spectacles dans la grande salle du château. Nous souhaitons également ouvrir une structure pour recevoir des personnes handicapées, ou non. La troisième aile serait reconstruite sous forme de gites, et l'on a prévu de réaliser de grandes salles pour recevoir des séminaires ou encore des mariages. 
  • Quel conseil apporteriez-vous à un porteur de projet qui souhaite lancer sa campagne de crowdfunding ? 

Qu'ils n'hésitent vraiment pas à le faire ! 



Soutenez la campagne de financement participatif qui aidera à restaurer le Château de Bernessard ! Il n'y a plus que quelques jours seulement pour y participer !

L'entretien de la semaine : le Château de Bernessard Reviewed by Eva on 09:06 Rating: 5

Aucun commentaire:

All Rights Reserved by Le blog Dartagnans © 2014 - 2015

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.