Top Ad unit 728 × 90

Un nouveau Rembrandt créé par un ordinateur

Débat : Les algorithmes peuvent-ils créer de l'Art ?

Après avoir appris le 5 avril dernier qu'un ordinateur avait créé une peinture de Rembrandt à l'aide de logiciels et d'algorithmes, la question de l'intelligence artificielle interroge l'ensemble du monde de l'art.


The Next Rembrandt

"The Next Rembrandt", comprenez "Le prochain Rembrandt", a été dévoilé le 5 avril dernier à la galerie Looiersgracht60 à Amsterdam aux Pays-Bas. Cette peinture est en train de susciter un véritable débat dans le monde de l'art pour son mode de production inédit.
En effet, ce n'est pas un peintre qui a réalisé ce tableau, ni même un trésor caché de Rembrandt qui aurait été retrouvé dans un grenier, mais bien un ordinateur qui a "peint" un tableau au style de ce grand artiste néerlandais. Ce projet coopératif mené par Microsoft, la banque ING, l'université technologique de Delft et deux musées néerlandais (Le Mauritshuis, cabinet royal de peinture de la Haye et le Rembrandthuis, le musée de la maison du peintre à Amsterdam) a demandé pas moins de 18 mois de préparation et de réalisation.





Deep Learning et Algorithme

Mais comment cela est-il possible ? La réponse semble simple, bien que les processus pour le mettre en place le sont beaucoup moins ; les développeurs de Microsoft, Morris Franken et Ben Haanstra, ont travaillé sur un logiciel de Deep Learning (qui est une partie de l'intelligence artificielle permettant à un ordinateur d'apprendre un très grand nombre d'exemple) capable d'analyser plus de 160 000 fragments de 346 tableaux du maître, qui ont été scannés en 3D.
Une fois la phase de Deep Learning réalisée par l'ordinateur, un algorithme a synthétisé les données de l'ensemble des peintures afin d'affiner les traits du visage de la future oeuvre de Rembrandt, telles que l'écart entre les yeux, la position du nez... Selon les datas récoltées sur l'intégralité de l'oeuvre du maître, le portrait se devait représenter un homme blanc, âgé entre 30 et 40 ans, regardant à droite, avec une certaine pilosité sur le visage, habillé d'un col clair et d'un château, selon Emmanuel Flores, directeur technique du projet.
Une image de 148 millions de pixels a donc été constituée de toute pièce pour enfin être "peinte" par une imprimante 3D. Le choix de sortir cette toile avec une imprimante 3D était de pouvoir reproduire en surface les traits de peinture qu'aurait pu laisser Rembrandt, afin de rendre la toile la plus réaliste possible.




L'art et les algorithmes : le "Deepdream" de Google

Créer une peinture avec des algorithmes est un phénomène innovant voire futuriste, mais Google avait déjà mené plusieurs recherches sur le sujet, notamment en créant en 2015 un nouveau style pictural appelé l'"'Inceptionnisme". Prenant appui sur la méthode du Deep Learning, le géant de l'Internet a inventé un logiciel permettant à son "réseau neuronal" de reconnaître des animaux dans n'importe quelle photographie ; "Qu'importe ce que tu y vois, je veux le voir encore plus." disait le projet. Ces "rêves de réseaux de neurones artificiels" voient ainsi des animaux dans n'importe quelle photographie, créant un aspect psychédélique.



La critique 

Cette avancée révolutionnaire dans la technologie n'est pas au goût de tout le monde, particulièrement dans le monde impitoyable des critiques d'art. Jonathan Jones, critique d'art au journal anglais The Guardian, livre sa triste impression quant à cette peinture. Ce "nouveau moyen de moquer l'art" selon lui ne représente pas l'intégralité du style de Rembrandt. En effet, selon l'expert, le tableau ressemblerait davantage à son style premier, qui était "lumineux, dynamique et brillant". Mais le peintre aurait, par la suite, beaucoup souffert, marquant son style qui serait devenu plus rude, dur et étrange. Pour le critique, seul quelqu'un qui vit la vie de Rembrandt peut oser créer l'art de Rembrandt. 

La rédaction de cet article nous a interrogé sur la place de l'humanité et des sentiments dans la production d'oeuvres d'art par le biais de logiciels et d'algorithmes. L'art et sa production sont régis par des éléments extrêmement personnels qui sont façonnés par la vie de l'artiste. Alors, est-ce qu'une oeuvre créée par ordinateur reste une oeuvre d'art ? Qu'en pensez-vous ? 

Sources :



Un nouveau Rembrandt créé par un ordinateur Reviewed by Eva on 08:28 Rating: 5

Aucun commentaire:

All Rights Reserved by Le blog Dartagnans © 2014 - 2015

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.