Top Ad unit 728 × 90

Visite de l'exposition sur Paul Klee à Beaubourg

Je suis allée voir pour vous... l'exposition de Paul Klee "L'ironie à l'oeuvre" au Centre George Pompidou. 




Je n'ai su que la semaine dernière que le Centre George Pompidou avait programmé une exposition sur l'excellent Paul Klee... Ce qui m'a littéralement emballée ! Fervente admiratrice de l'école du Bauhaus et de ses enseignants, je suis donc allée voir cette retrospective avec pour sujet "l'ironie à l'oeuvre". Découverte.

Paul Klee à 20 ans

Paul Klee est un artiste éclectique. Un génie volontairement en décalage, sensible à la société qui l'entourait. Né en 1879, il a assisté aux deux guerres qu'a connu le XXème siècle, qui ne le laissa pas indifférent. 
L'exposition, organisée de manière chronologique, s'ouvre sur ces premières recherches artistiques. Audacieuses, grotesques voire effrayantes, ses "inventions" comme il les a appelé sont ces premières caricatures sur la société, de 1903 à 1905. "Je sers la beauté en dessinant ses ennemis" disait-il.

Paul Klee - Deux hommes se rencontrent, pensant chacun que l'autre lui est supérieur - 1903-1905 - Dartagnans.fr
Paul Klee - Deux hommes se rencontrent, pensant chacun que l'autre lui est supérieur - 1903-1905

Mais ce sera lors d'un voyage à Tunis que Klee découvre la luminosité de la peinture et les formes cubiques. Détournant les courants à sa manière (dont ici le Cubisme), l'artiste peint à Tunis toute une série de paysages composés de bandes verticales colorées, qui correspondaient à l'emprunte des élastiques utilisés pour fixer sa feuille. 

Paul Klee - Saint-Germain près de Tunis (à l'intérieur des terres) - 1914
Paul Klee - Saint-Germain près de Tunis (à l'intérieur des terres) - 1914
Toujours tournée vers le décalage et le contournement, l'exposition de Paul Klee se poursuit sur sa rencontre avec le courant Dadaïste de Zurich. Ravivant sa passion pour les objets mécaniques et les appareillages en tout genre, cette partie de l'exposition est puissante et vive ; les couleurs qui composent ses tableaux se marient à la perfection avec les matériaux pauvres qu'il utilise, tels que le carton ou encore le contreplaqué. 

Paul Klee - Adam et la petite Eve - 1921
Paul Klee - Adam et la petite Eve - 1921
Paul Klee - Analyse des diverses perversités - 1922
Paul Klee - Analyse des diverses perversités - 1922
Après son enseignement à l'école du Bauhaus, retracé dans l'exposition avec ses tableaux quadrillés et colorés, repoussant l'esthétique peut-être trop cartésien de l'école, la Seconde Guerre Mondial et la maladie (la sclérodermie systémique) viennent bousculer l'artiste. 
Dès l'arrivée d'Hitler au pouvoir en 1933, Klee quitte l'Allemagne et s'installe à Berne en Suisse. Toujours sur le ton de l'ironie, Klee outrepasse la politique menée par le tyran et la terreur qui y est associée en peignant des tableaux à la limite de l'ironie. Ses tableaux se font plus rêches pour l'époque, dû à sa maladie qui lui raidit les tissus de la peau. 

Paul Klee - Danses sous l'emprise de la peur - 1938
Paul Klee - Danses sous l'emprise de la peur - 1938
Paul Klee - Oh! Les Rumeurs! - 1939
Paul Klee - Oh! Les Rumeurs! - 1939
Paul Klee - Angelus Militant - 1940
Paul Klee - Angelus Militant - 1940

Paul Klee décède en 1940, laissant l'exposition comme en suspens. L'Angelus Militant clos l'exposition, tel un ange puissant qui s'élève au ciel. Encore une fois, le pouvoir des couleurs, des formes et de l'élévation de la figure soulignent la grandeur du peintre, qui a dédié sa carrière à célébrer la vie, l'ironie et l'anticonformisme. 
Visite de l'exposition sur Paul Klee à Beaubourg Reviewed by Eva on 09:03 Rating: 5

1 commentaire:

All Rights Reserved by Le blog Dartagnans © 2014 - 2015

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.